• Autonome : oui mais...

    Comme je l'ai déjà dit et redit (si je radote, signalez-le !) : chaque Asperger est unique. Il y a différentes façons de vivre son Asperger, selon son passé, son caractère, son éducation, son milieu familial, etc.

    Mais pour chaque Asperger, se pose la question de l'autonomie.

    Même pour moi, si si.

    Quand je suis de mauvaise foi, j'affirme haut et fort que je suis "super autonome" et que je ne suis pas concernée par la problématique.

    Quand je veux être un poil honnête avec moi-même, je reconnais que niveau autonomie, j'ai des lacunes.

    En gros, je suis autonome. Comme une gamine de 16 ans. Le hic ? J'en ai 33. Oups.

    Je vis seule, aucun souci là-dessus. Depuis 2010. Bon, j'ai mis le temps, mais pour le coup c'était lié à une situation professionnelle bancale et à un salaire minable. Allez trouver un logement quand vous gagnez péniblement 839 euros. Surtout que comme je suis perfectionniste et un peu tordue, je voulais acheter, pas louer. Je ne me serais pas sentie chez moi dans une location. Bref, j'ai quitté le nid familial à 29 ans. Je travaillais depuis mes 22 ans et j'avais profité de l'occasion pour mettre de l'argent de côté. J'adore vivre seule. On m'avait prédit des tas de choses atroces. Que je déprimerais. Que je ne supporterais pas. Et ça m'a fait bizarre...une soirée, à tout casser. Après, ça a été la joie et l'allégresse.

    Financièrement, je suis devenue très vite autonome. Comme je l'ai dit, l'argent est un intérêt restreint chez moi. C'est le gros avantage. J'ai sidéré le banquier quand j'ai ouvert mon premier compte en banque à 19 ans, et quand j'ai interrompu son blabla commercial sur une super-carte-bleue-de-la-mort-qui-tue pour lui demander très froidement : "oui, bon, c'est bien gentil, mais ça coûte combien, au juste ?" Le pauvre, je crois bien que c'était la première fois qu'on lui faisait le coup. Je gère mes comptes à la perfection, je n'ai jamais été à découvert de toute ma vie (d'ailleurs j'ai refusé le découvert autorisé sur tous mes comptes...)... aucun souci à ce niveau. A noter que c'est souvent cet aspect-là qui pose problème chez les Aspies. Pas chez moi.

    Administrativement, je suis hyper performante aussi. D'un autre côté, j'ai commencé à bosser comme secrétaire (sans qualifications non plus, j'ai juste une première année de DEUG "AES" et...c'est tout...)... Je manie bien la plume et le style administratif. Je suis du genre à me débarrasser des corvées de paperasse dès que possible. Je remplis ma déclaration d'impôts dès sa réception. Qu'on se le dise, j'ai horreur de ce côté administratif. Mais je le gère sans problème. J'ai géré l'achat de mon appartement sans broncher et en ce moment je réfléchis à la possibilité de le revendre pour acheter une maison. Cela ne me stresse pas du tout, au contraire, c'est plutôt amusant.

    Pour le reste... eh bien, on arrive à ce qui coince !

    D'une, je ne conduis pas. Je n'aime pas davantage les transports en commun. Je les ai pris pendant des années, mais depuis que je vis en ville, je sature, je ne peux plus les encadrer. Du coup je dépends exclusivement de mon père pour me déplacer hors de la ville. A 33 ans. Je sais, c'est moche !! Pour les déplacements urbains, je marche. Beaucoup. Trois heures par jour en moyenne. Ce qui m'évite d'avoir à faire du sport le soir. Hihi.

    Je rentre souvent chez mes parents. Quasiment tous les weekends. Davantage parce que j'aime avoir de l'espace (et que leur maison de 200 m² est plus agréable à ce niveau que mon appart...qui en fait quand même 70...) que pour avoir de la compagnie. Et puis parce que pendant 2 jours je n'ai pas à me soucier de grand-chose. Je sais bien que ça fait ado retardée... Généralement je passe mon temps retranchée dans mes quartiers, je ne sors jamais avec eux (j'ai arrêté de les accompagner vers 8/9 ans) et je vaque à mes occupations sans m'occuper d'eux... Mais je ne suis pas chez moi. A noter quand même que je suis parfaitement capable de vivre toute seule pendant un mois complet, mais dans ce cas-là, oups, j'oublie que j'ai une famille, et si on ne prend pas de mes nouvelles, je n'en prends pas non plus...

    J'ai du mal à gérer le côté repas. J'aime cuisiner, mais pas pour moi toute seule. Mais je m'interdis de recourir aux plats cuisinés (sauf le vendredi parce que j'ai moins de temps pour manger) donc j'essaie de faire des efforts. Mais franchement j'ai du mal. Le soir c'est souvent salade verte + jambon sec + chèvre. Ou soupe. Ou omelette. Vous me direz, au moins c'est peu calorique !

    Acheter des vêtements est une corvée, et c'est ma mère qui remplit (à ras-bord) mes placards, et heureusement parce que j'en achète deux fois l'an, et encore. Ma mère achète beaucoup en friperies et elle connait mes goûts, donc ouf, je suis sauvée. Je déteste les magasins de fringues et je n'ai pas spécialement de style défini. Par contre j'adore acheter des chaussures. Cherchez l'erreur. Pour l'entretien du linge, j'ai commencé à faire la lessive et à repasser...cette année. Avant c'était ma mère qui s'en chargeait. Je sais, c'est la misère !

    Le ménage est dur à gérer pour moi aussi même si je m'oblige à être rigoureuse. Je fais ma vaisselle midi ET soir, même s'il n'y a qu'une assiette, sinon j'ai tendance à tout laisser en plan pendant deux jours, et...berk, quoi.

    J'ai du mal avec les rendez-vous médicaux. Pas pour moi (je ne suis pas hyper sérieuse à ce niveau donc c'est facilement gérable, arf !) mais...pour mon chien !! L'emmener chez le vétérinaire est hyper stressant pour moi. Et souvent, j'avoue, c'est aussi mon père qui s'y colle...

    Bref, quand on juxtapose tout ça, force est d'avouer que mon autonomie est très relative. C'est un peu une autonomie de façade. J'ai l'impression que je "vieillis moins vite" que la moyenne. Dans le sens où en ce moment j'ai un peu l'impression que je commence seulement à sortir de l'adolescence. Allez, avec un peu de chance, d'ici 7 ans (et donc à 40 ans !) je serai totalement adulte !!

    « Être zen ? mission impossible !Tag des blogueurs/lecteurs »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Juin 2015 à 19:13

    Bonjour,

     

    Je découvre votre blog, j'ai été heureuse de voir un blog qui parlait à la fois des aspie et des livres^^ du coup je me promène et je trouve que niveau autonomie vous vous en sortez pas mal du tout franchement ! Je me suis retrouvée à pas mal d'endroit d'ailleurs, comme pour les vêtements à acheter, ou bien le ménage et le coté plutôt sauvage (car je n'aime pas le mot associable).

    Enfin bref ça fait du bien de voir qu'on est pas seule, merci à vous pour ces articles je vais lire la suite^^ Bonne continuation je pense que vous me reverrez de temps à autre via un commentaire!

    2
    Mardi 7 Juillet 2015 à 15:45

    Merci pour ce message, et désolée pour la réponse tardive, j'ai du mal à faire quelque chose de suivi, semble-t-il !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :